Copyright © 2016. Tous droits réservés |  Caroline Faivre Ostéopathe D.O.  

Suivre l'actualité du cabinet

L'ostéopathie pour les jeunes enfants

November 13, 2019

 

 

De leur naissance à leurs 4 ans les enfants évoluent énormément. C’est une période clé de leur vie, leur corps grandit et ils apprennent à se mouvoir dans l’espace. En effet, la motricité se met en place : ils commencent par se retourner sur le ventre, puis marcher à quatre pattes et enfin à marcher. Voir un ostéopathe vous permettra donc de mieux accompagner votre enfant durant sa petite enfance.

 

Détecter les déséquilibres et douleurs  : L’oeil de l’ostéopathe

Un enfant de moins de 4 ans ne peut, bien évidemment, pas exprimer précisément où se situent ses douleurs. C’est là que l’ostéopathe intervient grâce, d’abord, à un diagnostic sur la posture de l’enfant puis grâce à sa main experte, il va déceler l’origine du problème et le soulager.  De plus, un ostéopathe peut intervenir dès le 2e ou 3e jour de vie de l’enfant. Nous avions précédemment réalisé un article sur les bienfaits de l’ostéopathie pour les nourrissons à lire ici. 

 

"Pourquoi amener son bébé chez l'ostéopathe ?"

 

 

Améliorer la motricité

L’intervention d’un ostéopathe permettra de corriger des problèmes liés à l’apprentissage de la mobilité. En effet, différentes phases du développement psychomoteur sont à surveiller de plus près. Il s’agit notamment du moment où ils commencent à se mettre assis, c’est à dire vers 7/8 mois, et surtout lorsqu’ils commencent à faire leurs premiers pas, généralement vers les 1 an (même si cela peut varier selon les enfants). Il est donc intéressant de réaliser un bilan ostéopathique à ces moments clés.

 

Soulager les problèmes liés aux chutes

Apprendre à marcher n’est pas de tout repos et ne se fait pas du jour au lendemain. L’enfant fait ses premières expériences de la gravité en se mettant debout et donc à tomber, beaucoup. Ces chutes répétées créent des micro-traumatismes qui peuvent provoquer des douleurs et déséquilibres. C’est donc à ce moment que l’ostéopathe intervient grâce à son analyse de la chaîne musculaire et des articulations de l’enfant, le praticien pourra donc repérer et soulager ces douleurs mais aussi corriger des postures et donc permettre à l’enfant de développer sa colonne vertébrale correctement.

 

Il est également opportun de consulter lors des poussées dentaires qui provoquent des changements dûs à la croissance des os de la face, qui modifient la position des dents mais aussi de la langue.

 

 

Auteure : Marie Grosbois

Ostéopathe : Caroline Faivre

 

 

Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-moi
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
Please reload